Back  Words Index du Forum

Back Words
Forum de Role player. Incarnez différents personnages lors d'aventures écrites. Différents types de récits : romantique, policier, fantastique...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Toxic
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Back Words Index du Forum -> Role Player -> Fantastique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 13:17 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

A qui appartient donc ce corps sans état d'âme qui trône à même le sol ? Qu'aurait dit son propriétaire s'il avait été présent pour le voir se prélasser aux côtés de la faucheuse ? Et de Coraline ? Qu'en savons nous ?

Je n'ai pas réellement la possibilité de me questionner. Ces membres d'une lourdeur pesante sont-ils vraiment les miens ? Apparemment oui. J'aimerais crier à Coraline toutes ces questions existentielles, juste pousser un cri, juste lui prouver que j'existe encore. En vérité, j'ignore où je suis. Je viens de me relever avec d'énormes difficultés, toutefois mon corps repose toujours sur le carrelage, accompagné de Coraline. Tant d'efforts pour soulever une âme, quelle déception. Coco semble apeurée, inquiète. Voilà que même sur le seuil du paradis je me mets à inquiéter mon entourage. Il serait peut-être temps, qu'on fasse un peu attention à moi. Elle tente sa chance : « Ca va ? Parle-moi, réponds-moi ! » La phrase résonne dans ma tête, lourde, lourde … Je me sens comme submergée. Submergée d'espoir et d'abandon à la fois. Abandon bien aguicheur … Elle me donne de légères claques maintenant. C'est à peine si je les sens. Elles me font plutôt penser à de petites chatouilles quasi imperceptibles. Enfin, elle pleure. On pleure auprès de moi. Mon regard de mourante me leurrerait-il ? Pourtant tout me semble logique dans la pièce.
Devant moi apparaît un vieil atelier d'artisan d'une propreté incurable. A croire qu'il viendrait d'être nettoyé rien que pour ma venue. Je m'approche de la fenêtre, dont le vitrage est lui aussi intact. Paris. La charmante Paris et ses ruelles. Ah ! Je m'en régale. Et pourtant … tout paraît tellement désert … Elle vient d'être remise à neuf ? Faudrait-il aller chercher d'autres sympathiques êtres pour combler tout ce manque ? La Tour Eiffel sort de l'immensité un peu plus loin, et surplombe la ville de ses innombrables pièces de fer … Elle m'apparait comme … lustrée ? Elle brille. Mirage ou illusion d'un autre siècle, telle est la question. Je regarde la vitre d'un autre angle afin de découvrir que je ne vois pas mon reflet. Je suis un fantôme.
A demi forme mystique, je me tourne à nouveau sur mon partenaire anciennement quotidien, j'ai nommé ma carcasse. Aille, quel spectacle navrant ! J'ai subi tant de choses, moi, le spectre invincible ? Du sang, du sang, des plaies béantes. Du sang, du sang, de la crasse partout. Comment ai-je pu tenir plusieurs heures là-dedans avec tant de conviction ? Les larmes de Coraline coulent encore alors qu'elle vient de panser ses plaies … à l'aide d'éléments invisibles ? Tant que j'y pense, que faisons nous toutes les deux, blessées, dans un atelier qui PARAIT nickel ? Que s'est-il passé, avant que je me retrouve face à mon propre corps à gambader dans ce lieu ? Soudainement, je me cambre involontairement. Mon abdomen me hurle de le laisser vivre, il me rappelle son existence macabre, dans le sang, dans la poussière et dans l'épuisement. Le corps face à mes yeux commence à se contracter. Coraline l'a perçu, je crois. Elle se rapproche, retente à nouveau de m'éveiller : « Marine ?! » Je ne dois pas mourir, pas comme ça, ce serait tellement injuste de disparaître sans même en comprendre la raison. La carcasse m'attire, je ne peux plus rien faire, ni résister, ni me sauver, ni demander un joker : la chose étendue par terre compte reprendre possession de moi. Hop ! Me voilà aspirée par une carcasse affublée de sang. Yeah. La classe. Là, le néant. J'ai l'impression d'avoir été engloutie par un gigantesque trou noir. « AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!! » Oups. Mon corps a crié avant même que je le lui ordonne. C'est reparti pour l'existence dans la saleté. Mon esprit me remémore tout à coup tout ce qu'il s'est passé avant mon court séjour au paradis. Que diantre que c'est laid.
   

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Dernière édition par Katzoun le Lun 16 Mai - 22:01 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Mai - 13:17 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 16 Mai - 18:37 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Un hurlement de douleur qui précéde un hurlement de joie. Je la serre dans mes bras, alors que les larmes coulent toujours. "Tu es vivante ! Tu es vivante !" Et je sanglotte pauvrement sur son épaule, comme si je la connaissais depuis mon enfance, comme si nous étions des âmes soeurs... Mais que serais-je devenue si elle ne s'était pas réveillée ? Je me serais sûrement cloitrée ici, dévorant les corps pour survivre -terminant par celui de la féline, évidemment-, et quelqu'un aurait finit par m'abattre d'une balle dans la poitrine. Là, j'aurais vomi du sang, pendant quelques heures, voire quelques jours... Avant de crever comme un rat.   
Je hoquete, mon corps est criblé de spasmes, alors que je ne parviens à me détacher de la féline... Et pourtant, que sait-elle de moi ? Un lien sacré s'est noué entre nous : elle m'a sauvé la vie. Elle m'a également vu sous un jour des plus horribles, que je viens tout juste de me connaitre...   
Je caresse ses cheveux, y emmele mes doigts, attendant un souffle, un soupir, un ordre...  

_________________


Dernière édition par Miss Lucida Blood le Mer 18 Mai - 13:00 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 17 Mai - 19:34 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

« Tu es vivante ! Tu es vivante ! »
Hormis les cris de Coraline et les miens, je ne discerne rien d'autre. Ah, si. Elle me serre dans ses bras, comme une bénédiction du Ciel. Je suis dans l'incapacité de dire ce que je ressens. Tout ce que je comprends, c'est que la vie tient à moi, apparemment. Coraline pose sa main sur ma chevelure tout en continuant de pleurer. Des larmes aux sonorités joyeuses cette fois-ci. Je n'arrive pas à me redresser. C'était tellement plus simple quand il n'y avait que mon âme à soulever. Je l'observe attentivement. Son visage laisse à voir un regard enthousiaste et nerveux à la fois, ce que confirment ses spasmes saisissants. Ses joues sont meurtries par les blessures et le sang qu'a précédemment engendré le faux ami de Joe. Sa chevelure m'apparait hirsute, toute emmêlée et perlée de sueur, dû certainement au stress et la peur. Elle me fixe étrangement. Cela me perturbe quelque peu, je ne sais que dire. Alors je reste là, à la regarder, à me demander comment on a pu survivre à tout ça et par quel miracle nous allons encore, j'espère, pouvoir s'en sortir par la suite. J'aimerais bien la prendre dans mes bras moi aussi, j'aimerais lui montrer toute ma reconnaissance, mais je n'ai jamais été très démonstrative. Mieux vaut ne pas bouger, dans ce cas. Mon abdomen refait des siennes. Quelle horreur. Tout en serrant les dents, j'essaye en vain de prononcer quelques mots afin de signaler à mon amie que je souhaiterais ôter ce maillot qui cache l'antre des cauchemars. Mais en vain.
Alors Marine, c'est quoi ce bazar ? Tu hurles comme une dégénérée dans un réveil miraculeux suite à un court passage entre vie et mort, et là t'es pas fichue de dire « le t-shirt ... » ? Oh lala ma vieille, va peut-être falloir songer à t'économiser ! Non. On ne joue pas aux radins quand on vit dans une époque pareille. T'as plus le droit de passer tes journées à rien faire et à te prélasser devant ton écran plat. Ce temps là est révolu. Maintenant, tu dois lutter. Vous devez lutter. Le monde doit lutter. Et repousser l'envahisseur tant que ce sera dans la mesure du possible. Certes, tu t'appelles Marine, et qu'importe ? Quand on se lève et qu'on a le courage, la confiance et la joie de vivre (bien entamée certes), on peut faire de grandes choses ! (enfin, il paraît)
Je parviens avec difficulté à bouger mes bras et agrippe le t-shirt facétieux, lui aussi humecté de sang. La tête redressée, je le tire, faisant faire à mes bras alourdis quelque effort superflux. Coraline desserre soudainement son étreinte, comprenant certainement que je ne peux rien voir si elle me garde dans ses bras. Elle recule légèrement et pose son regard sur mon ventre meurtri. Elle semble horrifiée …  

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 18 Mai - 13:07 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Un geste. Marine tente difficilement d'ôter son t-shirt. Je m'écarte alors, pour la laisser agir. Mes yeux sont toujours fermés, mais je tente de les entrouvrir. Je ne vois toujours que des tâches... Ces foutues tâches... Mais ? 
Le ventre de la féline ne forme pas qu'une seule et même tâche. Non, il semble déformé par de fins traits rouges... Du sang ? Des blessures ? Le buisson de tout à l'heure, c'est ça ? Je ne vois pas, je ne peux pas l'aider... Cette inaptitude à agir m'angoisse, je clos mes paupières, les larmes roulant toujours le long de mes joues.  
"Ca ne va pas, hein ? Tu es blessée ? Gravement ?" 
 
Elle tente de parler, de dire quelque-chose. Elle cherche ses mots sans les trouver, toutefois. Ai-je aggravé son cas en l'enlaçant, il y a une minute à peine. L'odeur du sang nous entour, et je ne parviends pas à distinguer à qui il appartient. Joe ? Le meurtrier ? Moi ? Marine ? 
Instinctivement, je pose ma main gauche sur la blessure de mon bras droite. Ca s'arrange pas, dites donc. Je me demande même si je suis parvenue à arrêter l'hémorragie. 
Faut qu'on sorte d'ici. Au plus vite. 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 15:36 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Dites donc, c'est très accueillant ce petit atelier coquet. Là-bas quelques tableaux abstraits et fanatiques des tons rougeâtres; ici bas des caisses – dont le contenu est toujours inconnu – qui datent d'une grande guerre des plus innocentes; sous la marre de sang, quelques petites parcelles d'un vieux parquet; et pataugeant dans cette élégante substance, deux formes mi-humaines mi-animales en train de vivre la mort. Certains iront ensuite prétendre que l'existence est belle. Qu'ils aillent s'affubler de deux verres et d'une monture ! Bref, retournons à nos moutons. Vous allez dire : mais comment vont-elles survivre à ce carnage incessant qui ne cesse de les poursuivre ? Minute papillon, à deux cerveaux on trouvera bien une solution … 
 
Je baigne toujours dans le mélange de sang qui règne sur l'atelier. Mon regard se voile de temps à autre. Je cherche le répit, le vide. Le moment clé où la douleur cessera assez longtemps pour que mon corps fasse au moins l'effort de se redresser. Au loin, j'entends la voix de Coraline : « Ca ne va pas, hein ? Tu es blessée ? Gravement ? » J'aimerais répondre : « Mon corps n'est plus qu'un amas de cicatrices et de douleurs, mais non, tout va bien dans le meilleur des mondes. » Toutefois, le Destin avait soumis l'Effronterie. J'attends donc. Voudrais au moins prendre la peine de le signaler à Coco. Les mots ne passent plus. J'espère qu'elle sait prendre son mal en patience. Vu les dégâts, je crains que cela soit une tâche irréalisable. Il est certain que nous devons déguerpir sur le champ. Dans le genre discret, les coups de feu sont au bas de l'échelle. J'attends encore. Un air passe dans ma tête. Marche Funèbre de Chopin. Je vois que le soleil est au beau fixe là-haut; l'attente risque d'être longue. Très longue.
 
Coraline regarde ses blessures et semble désoeuvrée. Un carnage je vous dis; une boucherie. Au coeur du morceau, un mot me vient au coeur: Miracle. Génial nous allons enfin pouvoir juger si un tel mot existe, n'est ce pas agréable à savoir ? En plus nous aurons des témoins, n'est ce pas une merveilleuse nouvelle ? Ah, un répit … AIIIE ! Raté, veuillez passer votre tour. Hé on joue pas là ! L'idée du cache-cache tout à l'heure c'était juste en cas d'urgence ! Que c'est ennuyeux, le plafond d'une pièce mortuaire. C'est plein de planches alignés toutes effritées et salies par le temps; de toiles d'araignées semblables à des filets de pêcheur modèles réduits; de trappes mystérieuses et à moitié … TRAPPE ? Tu rêves là. (ou peut-être que non ...) On ne voit ça que dans les films enfin. (et si ma vie était un film ?! o_O) Coraline, la traaaapppe ! Dommage, la sono est toujours défaillante. Essayer de bouger ? Ce n'est plus de mon domaine pour le moment. C'est à peine si je la vois cette illusion d'ailleurs. Un mirage peut-être ? J'ai tellement mal aux yeux aussi ... 

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 17 Aoû - 10:42 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Marine reste amorphe, sans un mot. Les larmes me montent aux yeux, lorsque... Un mouvement ? Sa tête se détourne lentement, d'une manière brusque toutefois, comme si sa nuque était brisée. Je remarque que son regard s'illumine alors qu'elle reste fixée sur le même point. Je tourne donc la tête, moi aussi, et aperçois, là, dans le plafond, une trappe. Une issue.  
 
"Bien joué, minette." dis-je, dans un sanglot. 
La scène me fait penser à un jeu vidéo. Est-ce le moment ? Non, bien sûr que non... Mais je vois Cloud en cette femme-chatte désarticulée. Serais-je Zack ? Suis destinée à la sauver puis à mourir ?  
On verra. Mais là, tout de suite, il faut se hisser. 
 
Je me redresse, et commence à chercher quel meuble serait suffisemment bas pour que l'on puisse monter dessus, et suffisamment haut pour nous hisser jusque là. 
J'aperçois la cantinière de métal sur laquelle est déposée des objets de tortures plus tordues les uns que les autres. Les pinceaux de notre artiste. J'envoie tout ça valser de mon bras, déjà entaché de sang. 
J'amène la cantinière sous la trappe, puis cherche les freins... 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 7 Mar - 16:27 (2012)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

"Bien joué, minette"

Miracle.
Coraline a elle aussi vu la trappe au plafond. Ce n'était pas un mirage. Derrière mes yeux mi-clos, je la vois s'emparer de la cantinière présente dans la pièce et la disposer sous l'ouverture. Je crois que je souffre. En vérité, je ne pourrais décrire ce qui m'arrive. Je ne me suis jamais sentie aussi faible. Jamais. Mon sang tambourine dans mes tempes et mes yeux perdent courage. Mon ventre semble ne plus saigner autant qu'il y a quelques minutes, mais il me déchire de toute part. J'ai les muscles qui lâchent et l'âme en miettes. Pourtant, il faudra bien que quelque chose se produise. L'histoire n'a pas le droit de s'achever ainsi, ce serait trop facile, quoique original. Je cherche encore un répit. Je dois me relever. Je sens bien que la machinerie en a encore en réserve, que la batterie de rechange n'a pas été affectée. Je crois qu'on appelle ça "instinct de survie". Je commence à avoir froid. D'un geste que je ressens à peine, je baisse de quelques centimètres mon t-shirt, que j'avais précédemment remonté afin de faire le bilan des dégâts. Comme si ce petit acte allait me redonner chaud. On se croirait dans un congélateur. J'aimerais parler. Ne peux toujours pas. J'ai faim. Je crois que je souffre, et tout à la fois je me sens me rapprocher de la mort. Peut-être n'est-ce pas si mal ? Une part de moi plonge dans l'apaisement. Serait-ce la part désormais inactive de mon corps ? Une nuit de sommeil ne serait-elle pas suffisante pour me redonner la pêche, ou alors vais-je devoir endurer ce vide en moi pour l'éternité ? Je devrais faire quelque chose. Quelque chose doit se produire. Une pause, comme ça, ce n'est pas crédible. Il va falloir que je me creuse la tête. Certes, j'ai trouvé une trappe sans en être véritablement sûre. Maintenant ? Il va falloir que je me hisse jusque là-haut avec Coraline, et cela au plus vite. Il y aurait-il un dopant efficace dans ce maudit atelier ? En tout cas, il y a beaucoup de meubles. Ah, une échelle là-bas dans le coin, du moins j'en ai l'impression. Intéressant. C'est certainement pour la trappe.

Au loin, dans les rues, toujours les voitures et leurs sirènes assourdissantes, les coups de feu et les cris déchirant. Ils ne nous atteignent pas encore. Je les entends, malheureusement. Quelle plaie que d'avoir une part féline.

 

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 8 Mar - 22:34 (2012)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Du mouvement. De l'agitation. Non, pas dans cette petite pièce miteuse, abandonnée de la vie, mais pas par la mort ! C'est en moi que ça grouille, que ça convulsionne, que ça s'agite, sans cesse, ne me laissant aucun répit. Mon esprit bouillonne, mon coeur est un turbulant, tournant dans le liquide sanguin, suivant l'ordre de l'aimant qu'est mon instinct de survie, mon envie de résister. Non, non, je n'abandonnerai pas ! Jamais ! 
Je grimpais sur la cantinière, certes, il y avait moyen de se hisser, si l'on avait suffisammenent de force dans les bras... Mais...  
J'abaissais mon regard sur Marine, pauvre petite chatte couverte de plaie. 
Nous avions été sots. L'urgence n'était pas de fuir. L'urgence était de se guérir, de reprendre des forces ! La porte, par laquelle étaient entrés Joe, et l'assassin ! Elle donnait bien sur une maison, non ? Dumoins, un repère ! Il devait y avoir quelques choses pour se soigner, au moins se laver !  
Il fallait tenter le tout pour le tout ! 
Je redescendis de mon perchoir,  et tentais de soulever la jeune fille aux reflets roux. Elle n'était pas très lourde, pas un poid plume non plus, mais j'étais capable de la transporter. Je franchissais la porte par laquelle deux personnes, à présent mortes, avaient pénétrés dans notre vie. J'aperçus un salle d'eau à proximité, et, après m'être assuré que personne ne s'y trouvait, je nous y enfermais. 
Mon bras me faisait affreusement mal, tout cela accentuait par la pression du poid que je venais de porter. Je déposais la féline dans la baignoire, toute habillée, e commençait à faire couler un bain d'eau tiède. 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:34 (2018)    Sujet du message: Toxic

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Back Words Index du Forum -> Role Player -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com