Back  Words Index du Forum

Back Words
Forum de Role player. Incarnez différents personnages lors d'aventures écrites. Différents types de récits : romantique, policier, fantastique...

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Toxic
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Back Words Index du Forum -> Role Player -> Fantastique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Mer 21 Avr - 19:57 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Une fois de plus, je me contemple dans le miroir ébréché de ma modeste chambre. Mes oreilles grises, rabatues, exprimant la gène qui m'emplit devant cette vision. Non, ce n'est pas moi, je ne suis pas ça... Je tourne le dos à ce reflet et observe la queue ébouriffée ornant mon arrière-train... Les poils clairs, fièrement redressés y trônent, me rappelant que si, je suis bien ce monstre. Je fais alors de nouveau face à ce reflet atroce, observe mes crocs...  
 
Alors, je passerais ma vie ainsi ? 
Oui, apparemment je serai à jamais une femme-louve. J'examine mes mains, découvrant que, oui, des poils ont commencés à prendre place au-dessus de ma peau... Peut-être que finalement, je ne finirai pas à demi-animal... Peut-être que tout mon corps s'ornera de ce pelage et que je marcherai à quatre pattes, me nourissant de mes anciens congénéres.  
 
Je frissone à cette idée... Je m'éloigne alors de l'objet de mes craintes, grimpe sur mon lit, m'y met à genoux et observe par la fenêtre.  
Au loin, la Tour Eiffel observe le spectacle de ce nouveau Paris. Feu et sang ont une nouvelle fois envahît la ville...  
 
Pourquoi ?  
Parce-que Mère Nature a décidé de reprendre le dessus...  
 
La pollution était devenu un problème prédominant dans notre monde, et un jour, des adolescents ont subi des troubles physiques... Maux de têtes, crampes, paralysie... Ce sont les principaux symptômes...  
Puis ces quelques adolescents se sont vu attribués des parties animales... Etrangement, chaque famille semblait posséder le sien... 
Moi, j'étais restée trois semaines allongée, amorphe, incapable de bouger et ayant beaucoup de difficulté à respirer... Lorsque je me levais de nouveau, j'apercevai ces oreilles sur mon crâne et l'imposante queue. Les larmes m'étaient montée aux yeux, puis je m'étais réfugiée dans ma chambre. 
Mon frère jumeau, Zac, a subi le même sort... Mais lui, il s'est enfui, je ne l'ai pas vu depuis une semaine...  
 
Malheuresement, ces événements ont tant bouleversés les esprits que certains ont alors refusé l'autorité politique. Ainsi, il n'y a plus de loi, mise à part celle de la jungle... Le taux de crime a furieusement augmenté... Mes parents m'ont chassé de chez moi... Alors, du haut de mes dix-huit ans, j'ai pris place dans un des toits de Paris... Une chambre de bonne abandonnée... Et je recherche activement mon frère. 
 
Un homme-loup, ça doit facilement se reconnaître, non ?  

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Avr - 19:57 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Neigi-sama
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 55

MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 19:37 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

RAAAAAAAHHH ! MAIS C'EST QUOI CA ? !  
Un homme, ou du moins... Quelque-chose y ressemblant vaguement, gueule dans sa chambre.  
Pourquoi je ressemble à un amphibien ? ! Et mes mains sont palmées ! Pourquoi ? !  
 
Le mérien sort de chez lui, contemplant le désatre écologique qu'a provoqué la pollution, et la connerie humaine. Il s'aventure dehors, évitant les débris en flamme qui tombent du ciel.  
Miré s'agenouille.   
Il prie en pleurant. Une longue minute de silence mental est passé. Miré se remet en route, dans ce chaos indefinissable, espérant trouver une forme de vie douée d'intention non-meurtrière. Il s'approche d'une ombre. Cette personne, pourvue d'une queue dévisage Miré du regard puis lui saute dessus.  
Le mérien disparait dans une flaque d'eau et s'enfuit sans aucune difficulté.  
Il trouva un coin pour s'abriter, et dormit.  


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 25 Avr - 11:46 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Il est temps d'aller faire mon tour du quartier quotidien. Je me léve alors, saisit mon imper, et, avant de quitter définitivement mon modeste logis, je jette un dernier coup d'oeil aux peu de meubles qui m'entoure. Je pousse alors un soupir, et descends des escaliers délabrés, dont les murs sont tagués de toutes parts, représentant la grande catastrophe de notre ère. On y voit également des déclarations d'amour, même s'il n'en reste que trop peu, ou encore les petites annonces habituelles, loin d'être romantiques, avec différent numéro de téléphone. 
Est-ce que des gens ont déjà eu l'idée de les appeler ? Cela m'étonnerait très fortement.  
J'arrive enfin de rez-de-chaussée et pousse la lourde porte du bloc qui semble abandonné. Mais, je m'aperçoit que quelque-chose la bloque. Espérons que ce qui reste de la municipalité n'ai pas décidé de la condamner. Ou encore que les rebels n'est pas barricadé la porte, dans le but de transformer cet appartement en brasier. Je pousse alors un peu plus fort et réussit à me glisser dans l'entrebaillement.  
A ma grande surprise, j'aperçois un homme aux mains palmées. M'inquiètant de son état, je le secoue légérement. Il gromelle alors en ouvrant un oeil. 
 
Un soupir de soulagement m'échappe :  
"Ah, tu n'es pas mort !"  
 
Me vient alors à l'esprit que ses intentions ne sont pas forcément pacifiste, et, instinctivement, je fais un pas en arrière. 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neigi-sama
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 55

MessagePosté le: Ven 18 Juin - 12:00 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

"Ah ! Tu n'es pas mort !" 
 
Je me réveille, les cheveux ébouriffés. 
 
"Bah non, tu le vois bien ?" 
 
Ce réveil m'a mis de mauvaise humeur, mais, comme apparemment la louve ne semble pas vouloir me trucider, me déchiqueter ou me torturer, j'en déduis que je peux lui faire confiance. Je pensais être dans la cage d'escalier d'un immeuble, mais non. Je ne sais pas où je me trouve, ni même ce qu'il s'est passé ces deux derniers jours. 
 
"Où suis-je?''  
 
Certainement quelque-part, certes. Mais où exactement ? Serais-je dans une autre dimension où toutes les personnes sont aussi horribles que cette chose ? Où alors suis-je dans un laboratoire d'expériences génétiques ? 
Mes deux hypothèses me semblent fortement improbables. Voilà que je commence à délirer ! Mais que fais-je ? Je me parle tout seul ! 
"'Faut que j'me décuite vite fait!" me dis-je. 


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 18 Juin - 19:32 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

"Où suis-je ?" 
 
La demande inatendue du jeune homme me surprend. Depuis combien de temps dort-il ici ? Il est décoiffé, recouvert de crasse... Il semble s'être battu... Des griffure orne son bras droit et son t-shirt est déchiré par endroits. Peut-être même ne s'est-il pas aperçu de sa métamorphose !  
Quoique... Cette supposition est stupide, au fond... Sinon, en me voyant, il aurait pris les jambes à son cou... Ou alors, peut-être se croit-il dans un rêve ? Non, il semble assez lucide, quoique de mauvaise humeur et très peu soigné.  
 
Je lui tends la main droite, avant d'oser une réponse. Je ne sais pas à quel réponse il s'attends : Un nom de pays, de ville, de quartier, de rue ? Je n'aimerai pas accentuer sa colère et il me faut donc le satisfaire en peu de mots : les gens enérvés perdent facilement patience. Il faut donc être bref et concis avec eux.  
"Tu es à Paris, quartier Barbès." 
 
Je fais une pause, avant de lui demander si le fait que je le tutoie ne le dérange pas. Après tout, il reste important de respecter l'autre dans cette jungle sans nom.  

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neigi-sama
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 55

MessagePosté le: Lun 30 Aoû - 13:25 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Je prends sa main, et me reléve. 
 
"Tu es à Paris, quartier Barbès" 
 
Mais oui, je suis bête ! Je suis pas loin de chez moi, avec un peu de chance... Non, il ne faut pas rêver. Je cherche des yeux de l'eau, j'ai soif et mal. Je ne sais pas ce qui se passe. 
 
"Tu peux me tutoyer, bien évidemment" 
 
Ma gorge est sèche. J'ai vraiment besoin d'eau. Ma mutation aurait-elle augmenté la quantité d'eau que je dois boire pour survivre? Je ne sais pas... 
Je regarde mes mains, elles sont palmées et d'une couleur me rappelant l'émeraude. Pourquoi ai-je muté ? Suis-je une personne destinée à survivre ? Dois-je lutter ? 
Telles sont les questions qui me tracassent. J'ai cessé de croire en Dieu il y a longtemps, mais je ne peux m'en remettre qu'à lui. 
Je lui confie mon destin. Guide mes pas, être inexistant. 
Aujourd'hui, je sais enfin que la vie est précieuse, et qu'il ne faut pas jouer avec. 
En souriant, je demande à la personne qui se trouve devant moi son nom. Et si elle aurait de l'eau. Et un endroit pour se laver. 
De grosses poches se sont formées sous mes yeux. Et la griffure s'est infectée. 


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 30 Aoû - 14:30 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

L'homme-reptile se saisit de ma main afin de se relever. Il semble vraiment mal-en-point... Il reste pensif queques instants, ses yeux fatigués parcourant le sol. Puis, il redresse la tête & m'adresse la parole. Jusque là, ça va. On se tutoie, il ne semble pas agressif. Nan, on dirait plutôt qu'il a besoin d'aide. 
 
Son visage s'abaisse de nouveau, mais son regard est dirigé vers ses mains, cette fois. En attendant, je reste là à l'observer. Peut-être pourra-t-il m'aider... Peut-être a-t-il vu mon frère ? Qui sait ? Mais bon, ce n'est pas vraiment le moment de l'achever avec mes questions. J'aimerai lui proposer mon aide, mais je ne sais que dire... Je ne sais même pas si c'est le bon moment pour parler.  
 
Son regard s'abbat sur mon visage... Il est fatigué, des cernes ornent ses paupières. Ce doit être les récents événements qui l'ont mis dans cet état... A moins qu'il ne soit un sans domicile fixe ? Nan... Je ne pense pas... Simplement le monde a eu raison de lui.  
 
Toutefois, il arrive à me sourire. Ses lèvres s'animent. Tant de questions s'enchainent... Je n'ai même pas eu à lui proposer mon aide : il me l'a demandé. J'opine, et pousse la lourde porte, lui faisant comprendre qu'il doit me suivre. Tout en grimpant les marches, je lui réponds dans un souffle. 
 
"Coraline... Je m'appelle Coraline..." 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neigi-sama
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 55

MessagePosté le: Ven 29 Oct - 12:00 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

"Coraline..." Ce nom restera à jamais gravé dans ma tête. J'aimerais la remercier, mais j'ai déjà du mal à marcher... Mes jambes me font mal, chaque pas est un supplice pour moi...

Les yeux de plus en plus vides, je la suis dans les escaliers. Sur le côté, le mur à été sévèrement endommagé, et, je peux de nouveau contempler le désastre écologique sévissant à l'extérieur. Des voitures brûlent, des corps s'entassent... C'est l'horreur. Je n'avance plus. Je reste passif devant le carnage qui s'offre devant moi.
Je sors de mes songes, et je continue de grimper ces marches qui me semblent interminables... (Un peu comme le nombre de lignes exigées pour le Rp... Bon, ok, je sors.) Je trébuche sur un caillou, je descend les escalier à une vitesse folle... La sirène d'une voiture de police se fait entendre, suivie d'un claquement de porte et de cris agonisants... Je ne dois pas rester là, et je me dépêche de remonter les marches que j'ai dévalé. J'ai peur. Je me rends compte que le monde est fini....


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 31 Oct - 14:55 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

J'observe la difficulté dans chacun de ses pas... J'aurais aimé lui proposer de prendre l'ascenseur, mais il n'y en a pas. Et, même si l'immeuble en avait été doté, je doute qu'il aurait resisté à cette folie ambiante... Ce genre d'instrument doit être devenu un vrai piège mécanique, de nos jours. L'idée de l'aider m'était aussi venue à l'esprit, mais je n'avais pas envie qu'il prenne ceci pour un acte de pitié. Je dois lui montrer que je le considère d'égal à égal.  
 
Soudainement, je vois mon hôte s'arrêter devant un des hublot donnant sur l'extérieur. Le visage neutre, il ne laisse aucune expression tromper ses pensées. Je m'arrête également, ne voulant le semer. Toutefois, la pause n'est pas des plus longues, et l'homme reptile reprend sa montée interminable. Mais, je le vois trébucher et dévaler les escaliers. Courant après ce corps terne et entaillé, je tente de stopper sa chute, de l'attraper... C'est alors que l'agitation au dehors se fait entendre d'avantage... Comme pris de panique, le jeune homme remonte les marches en courant.  
Aurait-il des ennuis ? 
 
Je passe son bras sur mon épaule, et l'aide à remonter du plus vite possible. Son visage est pâle, si pâle...  
Je garde ma curiosité intempestive pour plus tard... Je me dois de ui apporter de l'aide, auparavant. 
 
Pauvre petit lézard... 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 25 Déc - 20:59 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Il est déjà midi. Allongée sur une couverture à même le sol, c'est avec difficulté que je parviens à vraiment reprendre connaissance. Mes malaises ont débuté il y a quelques temps, depuis que cette rébellion de mère nature occupe les pensées de tous. Néanmoins, mon cas vint à s'aggraver lorsque je découvris, un matin, à la télévision, que certaines parties du globe étaient déjà touchées par le phénomène. Je pense que c'est la troisième phase qui m'a foutu les jetons. Oui, la troisième. Selon le reportage, c'est lorsque nos pauvres corps d'hommes semblent s'ennuyer de leur apparence et commencent à se métamorphoser … en des choses ignobles. Dans ce stupide reportage, les journalistes avaient alors laissé la parole à de jeunes enfants ayant … des oreilles d'ours. 
 
Décidément, ils ne savent plus quoi inventer pour faire monter l'audimat … 
 
Et le lendemain, l'anarchie fit son entrée en ville. 
 
Là, mon coeur a décidé de faire une pause durant quelques secondes. 
 
Et j'ai crié. 
 
Et je me suis précipitée en courant pour tout fermer à clé, fermer les rideaux, les volets.  
 
Je suis naïve et paranoïaque.  
 
Je pensais que cela effacerait le mal. Le fourbe s'était déjà immiscé en moi. 
 
Lorsque mes yeux s'ouvrent enfin, je constate que la pièce semble éclairée, et pourtant, cela fait maintenant une semaine que je vis dans le noir, employant seulement une lampe torche et des bougies. Je soulève alors la tête, jette un coup d'oeil autour de moi, et m'aperçois qu'aucun volet n'est ouvert, et que, par conséquent, cette vision d'une salle totalement éclairée est anormale. 
 
Maintenant, je suis levée, après plusieurs minutes d'intenses efforts. Cependant, je suis très mal réveillée et n'ai pas véritablement repris conscience.  
 
Tout à coup, un bruit sourd se fait entendre. Presque imperceptible. Cela semble être une conversation. Dans le couloir peut-être … Je m'avance donc vers la porte d'entrée, prend au passage une bouteille d'alcool récemment vidée afin de lutter contre la possible présence d'un de ces « mutants » … J'ouvre la porte, me précipite sur le palier tout en brandissant mon arme et … personne. Etrange. Les voix s'approchent soudain, accompagnées d'un bruit de chute, mais aucun signe de vie dans les environs. Je descends un étage, deux étages, et là, j'ai l'impression que l'on me crie dans les oreilles. Enfin, je les vois. Une femme-loup qui semble aider une créature mi-homme mi-grenouille. Telle l'abrutie que je suis, j'ai envie de rire, et me frotte les yeux, croyant voir un mirage. 
 
Par pur hasard, je baisse alors le regard sur ma bouteille de verre, qui me renvoie mon reflet … agrémenté d'oreilles de chats et de petites moustaches.  
 
Là, je comprends tout. 
 
Et je hurle à plein poumons. 

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Lun 27 Déc - 20:07 (2010)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Soudain, un hurlement. La peur me saisit tout d'abord, avant de faire place à l'empressement d'aider mon prochain. Je redresse alors la tête, et peut remarquer la présence d'une neko, comme usuellement appelés dans les mangas. Autrement dit, une demoiselle dotée des attributs félins.  
Instinctivement, mes oreilles se plaquent contre mon crâne, et j'émets un grognement. Honteuse de ce caractère animal qui commence à prendre le dessus, je pose ma main libre sur mes lèvres, et ma queue vient se placer entre mes jambes. 
 
"Je suis désolée, je... Ce n'était pas volontaire." 
 
Mes joues viennent elles aussi à exprimer ma gène, en se teintant de rouge. Qu'il est génant de ne plus se contrôler ! Que faire quand l'esprit sauvage et cruel de la Bête vient à s'emparer de vous ?  Deviendrais-je un prédateur sans pitié ? Pourtant, mon caractère actuel en est bien loin... 
Je détourne le regard honteux vers l'homme que je soutiens, et lui demande par un signe de tête s'il est prêt à poursuivre l'ascension perilleuse de l'immeuble délabré.    

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Neigi-sama
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2010
Messages: 55

MessagePosté le: Ven 7 Jan - 17:13 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

(Je préviens, étant donné que j'ai un groooos coup de flemme (2brevets blancs, pour moi, ça use TT), je ne tiens pas en compte les deux messages précédent, mais de toutes façons, ça va rien changer)


Je me sens d'un coup observé, traqué, menacé. Je me remémore tous les évènement dans ma petite tête, abimée par ces innombrables chutes dans les escaliers... Innombrables ? Bon, d'accord, "uniquement" deux chutes, mais ça fait mal !

Bref, après m'être rendu compte de ma mutation, je suis descendu dans la rue, ai contemplé, si je puis dire, ce désastre écologique, puis j'ai vu un type qui a essayé de m'aggresser, mais je me suis enfui en me transformant en flaque d'eau. Puis cette charmante louve m'a trouvé, m'a aidé, et m'a renseigné.

Sentant la menace grandir, je me retourne vivement, regarde autour de mon pauvre corps au moins aussi abimé que ma tête, puis je m'arrête de tourner. J'ai la tête qui tourne. Pas étonnant, après tous ces tours sur moi-même.

Mon pied gauche, ou ma "palme" gauche quitte la terre ferme. Je vole ? Non, je tombe. Dans les escaliers. Encore. Je suis maudit.

Arrivé en bas de ce monticule de marches, je me redresse, comme d'habitude, et je retente cette ascension qui me semble impossible à finir.

Mais cette fois-ci, quelque chose cloche. Mon sixième sens m'averti. Je suis en grand danger. Je n'ai pas le temps de me liquéfier. Je vois du sang qui s'écoule de mon crâne. Je me demande ce que c'est. Je regarde devant moi; un policier a tiré avec son petit 45. Il m'a pour ainsi dire, troué la tête.

Je n'arrive plus à tenir debout, je n'arrive plus à bouger.Je n'arrive plus à respirer. C'est à peine si j'arrive à discerner l'ombre de mon amie louvesque decendre les escaliers. Je m'affaisse. Pour toujours.

Je comprends ; je suis mort.


Revenir en haut
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 8 Jan - 21:02 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

J'hurle, encore, et ne prête aucune attention au coup de feu qui vient d'être tiré, alors que cette louve , maintenant à l'étage du dessous, me regarde avec un étrange effroi, pur mélange de peur et de honte … Je crois que tout comme moi, son état d'animal la met dans tous ses états … Encore, je devrais être satisfaite, j'ai toujours envié les félins pour leur grâce, beauté et souplesse. J'aurais très bien pu devenir une baleine ! Cependant, je préfère éviter cette pensée hideuse. Revenons à nos moutons … à nos loups, chats et grenouilles en l'occurrence ! La grenouille, elle est passée où d'ailleurs ?! Et ce coup de feu, c'était qui ? Je me regarde à nouveau dans cette bouteille de whisky et ne sachant que penser de vraisemblable, je me demande inutilement en quelle occasion je l'ai vidée, celle-là … et je reviens à la réalité. 
 
Voyant ma compatriote louve en difficulté durant son ascension, je descends précipitamment l'étage qui nous sépare, manque de trébucher tout en découvrant que mes membres inférieurs commencent à s'assouplir et me retrouve soudainement à portée d'une arme braquée par un poulet ! Non pas un poulet au sens propre, bien que cela soit fort probable, mais un de ces abrutis de flic encore sain ! En effet, lorsque la nature débuta ses ravages quelques jours plus tôt, le gouvernement pris pour décision de poursuivre toute forme mutante néfaste à la vie urbaine, et de s'en débarrasser sur le champ. Toutefois, l'homme est avide de hauts salaires, et dans ce but, les agents de police n'hésitent pas à faire monter la prime ... Nous y passons tous, en fin de compte ...
 
 
Néanmoins, je suis maintenant tout aussi féline qu'humaine, alors la timidité, la peur, j'oublie; j'attrape à toute hâte la patte de la louve, et l'incite à se sauver, tout en criant « SUIS-MOI ! ». 
 
Sans perdre de temps, nous nous précipitons dans les escaliers, alors que l'autre est à nos trousses. Tout aussi rapidement, nous pénétrons dans mon appartement. Je m'empresse de fermer la porte à double tour et de chercher une solution … 
 
Le policier, lui, ne cherche pas, et tente d'enfoncer la porte ... 

_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Revenir en haut
Miss Lucida Blood
Encyclopédie

Hors ligne

Inscrit le: 05 Avr 2010
Messages: 657
Localisation: La lune sous les semelles
Féminin Verseau (20jan-19fev) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 9 Jan - 20:13 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

Un coup de feu. 
Un homme qui tombe, mort. 
Le tireur semble être un policier. Pourtant, ils n'ont plus aucun pouvoir, maintenant. Cet homme, comme tous les autres, doit être devenu fou. Son regard est empli de haine, et il n'a pas baissé son arme. Son souffle est pesant, alors que mon inconnu s'éteint petit à petit. Je comprends qu'il ferme ses ^paupières pour la dernière fois... Je vois mourir avec lui tout espoir de revoir mon frère... Tout espoir de redonner une raison à ce monde...  
Et je ne peux bouger, je ne peux fuir... Mes mains restent moites et tremblantes...  
Quand soudain, on se saisit de mon poignée. Il s'agit de la demoiselle féline, qui commence à courir après m'avoir lâché un "Suis-moi !"  
Je reprends alors mes esprits, et commencent à courir afin que mon corps ne soit pas trainé sur toutes la longueur des marches. 
 
Je n'ai jamais couru aussi vite... C'est étrange, mais un bonheur soudain m'emplit. J'aime cette sensation... L'air semble caresser mon visage, et un sourire se dessine insctinctivement sur mes lèvres... La féline ne semble pas avoir de difficultés particulière, et court à la même vitesse que moi. 
Alors, y aurait-il des avantages ?  
 
En haut de l'escalier, elle tourne immédiatement à gauche, ce qui me surprend.  Je la suis tout de même, maladroitement.  
Une fois à l'intérieur, je constate le confort de son appartement... Comment a-t-elle réussi à vivre dans un habitat digne de ce nom avec les temps qui courent ? 
Je la vois s'agiter dans tous les sens, très certainement à la recherche d'une solution.  
Afin que le policier ne nous entende pas, je m'approche d'elle et lui donne un coup de coude. Là, dans la panique, elle m'accorde un regard, et je fais un signe de tête en direction de la fenêtre, donant sur l'extérieur... Elle ne semble pas comprendre mon idée de suite, alors, pendant que l'homme s'acharne sur la porte, j'ouvre la fenêtre, m'accroupit à son bord, et saute... 

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Katzoun
Poème

Hors ligne

Inscrit le: 25 Déc 2010
Messages: 31
Localisation: Calais
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 10 Jan - 22:01 (2011)    Sujet du message: Toxic Répondre en citant

La présence de cet homme derrière la porte me pèse énormément. L'adrénaline me monte à la tête, le stress enclenche sa folle transe, je me retrouve presque pétrifiée face à ma porte, sans savoir que faire, alors que les coups y étant donnés redoublent d'intensité. J'essaie tant bien que mal de reprendre mon souffle, me retourne sur mon invitée surprise, qui observe mon appartement tout en semblant chercher une solution. Mais que doit-elle penser de cet appartement totalement nickel dans une situation pareille ? Oui en plus d'être paranoïaque et naïve, je suis un peu maniaque sur les bords. Et dans les minutes qui vont suivre je pourrais hurler au monde que pour la première fois de mon existence, j'aurais laissé mon humble logis aux mains d'individus uniquement guidés par leur soif de meurtres et de pognon !    
   
Je songe d'abord à une solution, très risquée, qui aurait été d'ouvrir la porte tout en se planquant derrière avec ma lampe de chevet toute neuve … Dans ce cas là, soit j'aurais raté mon coup en voulant lui balancer dans le visage, ou j'aurais eu, à la seconde fatidique, la folle envie de conserver cette lampe intacte, et là, PAN.   
   
Ensuite, je m'imagine avec mon amie louve planquée dans la salle de bain, mais indéniablement, tout aurait été fouillé de fond en comble, et notre sort était fixé.    

C'est tragique.
J'ai attendu des années pour l'avoir cet appartement impeccable.
Monde pourri.
Tout allait partir en miettes !

   
   
Soudainement, la jeune louve me donne un coup de coude, et telle l'abrutie que je suis, j'allais encore dire « euh … ?! » mais je me suis retenue, comprenant avec quelques secondes de retard qu'elle était en train de me montrer la fenêtre …   
   
En mon for intérieur se délie alors un dialogue sans véritable sens:   
   
« QUOI ?! Mais elle est dingue ou quoi ? On est au 5ème étage !!! Euh 5 … ça fait 5 minutes que ce flic est derrière la porte non ?!? Oh non on vient à peine d'entrer suis-je bête … ON VA TOUS MOURIR !!!!! Eh zut j'ai oublié l'anniversaire de ce gars là, vendeur de bouquins … Euh ?! Je suis à deux doigts de mourir là, non ?! AAAAAAAAAAAAAAAAHHHHH !!!  Mais je suis un chat là, non ?! ALLELUIA !!!!!!!!!!!!!!! »    
   
Alors que la peur et l'effarement sont en train de me bouffer les rares pensées utiles de mon esprit, j'entrevois la louve … sauter par la fenêtre. A toute hâte, je me précipite alors, histoire de voir si elle atterrit sans encombre … et la pauvre se retrouve … dans une benne à ordures. Coup classique, allez-vous dire. Mais je suis maniaque. Problématique.    
   
Et puis zut, si la mort me veut, qu'elle vienne me chercher, mais pas par l'intermédiaire d'un de ces maudits policiers au cerveau d'un pois chiche, et d'une cruauté surdimensionnée !   
   
J'ouvre alors davantage la fenêtre, en prenant soin de rester discrète, et me lance à la suite de cette invitée qui n'a pas pu profiter longtemps de sa visite surprise …   

L'odeur venant du dessous me submerge déjà.
Je me sens mourir …
Et me retrouve dans un buisson, juste à côté.
_________________
"Quelqu'un n'a-t-il pas un jour affirmé que l'on aime s'attacher aux personnes qui nous font du mal ?"


Dernière édition par Katzoun le Dim 16 Jan - 17:00 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:55 (2018)    Sujet du message: Toxic

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Back Words Index du Forum -> Role Player -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com